Paris +33 (0)1 76 50 33 66 | Lyon +33 (0)4 69 96 69 09 | Lille +33 (0)3 62 02 08 02 | Bordeaux +33 (0)5 31 60 61 70 | contact@collock.com

Le recrutement d’un nouveau collaborateur est une étape importante dans l’évolution d’une entreprise et dans le développement d’une équipe. Il n’est cependant pas toujours facile de trouver la perle rare pour répondre à tous vos besoins. En effet, les erreurs de recrutement sont encore très fréquentes dans les entreprises. Mais quel est l’impact de ce mauvais recrutement ?

Outre le fait que cela va avoir des répercussions sur la prospérité de l’entreprise, une erreur de recrutement coûte chère. Son coût ne s’arrête d’ailleurs pas qu’à un impact financier ! Les autres collaborateurs de l’entreprise vont aussi en pâtir.

Mais alors, combien coûte un recrutement raté ? Quel est l’impact pour l’entreprise et les collaborateurs ? Ces erreurs sont-elles fréquentes ?

Collock vous propose une infographie mettant en avant 7 chiffres clés liés aux coûts d’un mauvais recrutement. Ces quelques chiffres vous permettront une meilleure compréhension de la décomposition des coûts d’un recrutement raté.

Du coût de la formation à celui du licenciement en passant par l’impact sur la motivation de vos équipes, découvrez tous les coûts qu’une erreur de recrutement peut entraîner. A tort, on pense directement aux frais engendrés, mais on observe également des conséquences sur les autres salariés et un potentiel impact sur l’image de l’entreprise. Ces deux résultats peuvent aussi avoir des répercussions sur la performance et stabilité de l’entreprise.

 

Coût d’un mauvais recrutement : 7 chiffres qui font réfléchir

  • Le coût d’un recrutement raté oscille entre 30 000€ et 150 000 €
  • Pour un poste de dirigeant, le coût est d’environ 151 700€
  • Pour un poste de cadre, le coût est en moyenne de 51 850€
  • Pour un poste de technicien, le coût est de 32 500€
  • 71 % des DRH ont déjà fait une erreur au moment de recruter un candidat
  • 13% des contrats sont rompus avant la fin de la période d’essai
  • 36% des CDI (contrats à durée indéterminée) sont rompus la première année, dont 46% chez les moins de 24 ans. 

Si vous voulez en savoir plus sur les erreurs de recrutement, notre article “Comment éviter une erreur de recrutement ?” est disponible sur notre blog. Il vous donnera de précieux conseils pour éviter une erreur de casting et limiter les coûts. De la rédaction de l’offre au choix d’un candidat, en passant par les entretiens et l’évaluation des compétences techniques et comportementales des candidats, ne laissez plus rien au hasard.