L’icebreaker est un outil qui vise à « briser la glace » entre des participants ou équipes de travail. Il s’agit généralement d’une activité courte et ludique réalisée au début d’un onboarding, d’un séminaire, d’une réunion, etc.

Dans un contexte de rencontre et d’intégration à un groupe, le référent (l’animateur ou le manager) doit offrir un environnement bienveillant et serein. Les individus se sentiront en confiance, auront une première base pour échanger et pourront alors créer du lien. Il est évident que la cohésion d’équipe est importante pour l’ambiance de travail. Néanmoins, l’icebreaker peut aller au-delà de cet objectif. Cette activité ludique représente également un véritable atout pour gagner en efficacité lors des moments d’équipe. C’est aussi un bon moyen d’intégrer les nouveaux collaborateurs en favorisant le plus tôt possible le sentiment d’appartenance à l’équipe.

Concrètement, pourquoi briser la glace ?

  • « Bonjour, avez-vous l’heure s’il vous plaît ? » 

Le concept de « briser la glace » n’a pas attendu les tunnels de réunions ou le développement de la QVT pour voir le jour. Sans s’en rendre compte, nous utilisons des mini-icebreakers au quotidien. Le fait de boire un café, ou d’avoir un instant de pause au bureau n’est pas nouveau. Ce sont des petits moments informels qui contribuent à créer du lien. Sur le lieu de travail, il est souvent difficile de lancer une conversation et de parler de soi rapidement. 

« Alors, des choses de prévues ce week-end ? » est par exemple une question suffisamment large pour répondre ce que l’on veut, mais assez personnelle pour entamer une conversation avec son collègue. Gardez en tête que pour créer de lien dans un cadre professionnel, une bonne façon est de faire parler l’autre de ce qu’il aime, de ses passions; des sujets sur lesquels il va dégager de l’émotion dans son discours. De plus, vous laisserez l’image de quelqu’un d’intéressé sans mettre l’autre dans l’embarras par des questions perçues comme déplacées.

  • L’ icebreaker qui casse avec les idées toutes faites

Derrière ce moment ludique qui détend l’atmosphère, il y a un véritable enjeu managérial. Tout d’abord, la force du lien du groupe assure une meilleure efficacité et de meilleurs résultats. L’icebreaker est un outil qui s’intègre dans des démarches de qualité de vie et conditions de travail (on parle aujourd’hui de QVCT, l’acronyme QVT ayant changé en mars 2022[1]). Ainsi, la performance globale peut être favorablement impactée par cette activité simple et rapide qu’est l’icebreaker. Selon le magazine RH Paccioli[2], « Une entreprise dont les salariés sont épanouis est 43% plus productive que la moyenne. De plus, ses employés sont en moyenne 86% plus créatifs et déploient 65% plus d’énergie dans leur travail. »

  • Lors de l’intégration

C’est également l’allié des managers quant aux enjeux RH de l’onboarding en 2022. L’intégration des nouveaux collaborateurs et surtout, garder ses talents après la période d’essai, est une problématique avérée. On considère généralement que plus de 50% des candidats recrutés songent à partir de leur entreprise dans les 6 mois qui suivent leur recrutement[3].

L’icebreaker en période d’intégration de nouveaux collaborateurs sera vu comme une volonté de les intégrer au groupe. Mieux encore, ils pourront plus rapidement montrer leur potentiel en se sentant à l’aise avec leur nouvel environnement. Dans cette optique, les icebreakers d’onboarding sont ancrés dans une stratégie d’intégration et de marque employeur. Arriver dans une nouvelle équipe n’est jamais facile, mais plus les barrières tombent vite, plus votre recrue sera opérationnelle rapidement.

Comment assurer une bonne intégration ? Découvrez nos 7 idées pour un onboarding réussi !

Les bonnes pratiques de l’icebreaker à adopter

Pour un icebreaker efficace, comme pour n’importe quel jeu, il faut établir et respecter des règles claires. Dans une situation qui amène à s’ouvrir et à libérer la parole, voici une liste non exhaustive des bonnes pratiques à avoir en tête :

  • La bienveillance et le respect

Les gens sont ici pour se rencontrer. Bien que l’icebreaker n’a pas vocation à empiéter sur la vie privée, s’ouvrir aux autres passe par dévoiler des informations ou opinions personnelles. Le respect, la bienveillance et le non jugement sont de rigueur.

De même, les railleries ou toutes formes d’attaques personnelles sont prohibées. Gardez à l’esprit que c’est un moment convivial qui a pour but de détendre les participants.

Par ailleurs, pensez à réellement introduire tous les participants, que ce soit en ligne ou en présentiel. 

  • Le temps du jeu

Les icebreakers sont des jeux d’introduction à un sujet et/ou à un événement. Bien qu’il soit important d’y consacrer du temps, il ne doit pas être chronophage. Prenez en compte quelques minutes pour introduire l’icebreaker et expliquer son fonctionnement, et également pour débriefer tous ensemble à la fin du jeu. Nous vous conseillons de prévoir 10 à 40 minutes (débriefing inclu) en fonction de l’événement.

  • Introduire le sujet

Gardez en tête que le jeu d’intégration permet « d’échauffer » les participants, de créer pour eux un environnement de confiance et de créativité optimales. Dans la mesure du possible, rattacher votre icebreaker au sujet permettra d’y penser « out of the box ».

  • S’amuser ! 

Notons que le rôle de l’animateur de l’icebreaker est de garder les participants actifs mais aussi de veiller au respect des règles. Bien qu’il ne faille pas verser dans la gabegie, gardez en tête que cela reste un moment ludique et fun et que l’un des objectifs premiers de l’icebreaker est de s’amuser.

 Attention : Les faux pas à ne pas commettre

Un icebreaker mal préparé ou mal introduit peut braquer les participants voire les vexer. En entreprise, n’imposez pas aux participants de se confier sur des choses trop personnelles. 

Enfin, veillez à respecter un temps adapté à l’événement : il pourra durer plus longtemps en séminaire ou lors d’un parcours d’intégration, mais pour une réunion d’une heure, dépasser 5-10 minutes devient contre-productif !

Les solutions Collock ! 

Les experts de Collock ont pensé et repensé toutes leurs activités pour vous offrir des jeux efficaces pour briser la glace avec vos équipes. Un escape game clé-en-main pour votre parcours d’intégration, ou un escape game géant pour votre séminaire ?

[1] De la QVT à la QVCT, on vous dit tout – L. Boussé, 30/06/2022

[2]L’impact de la QVT (qualité de vie au travail) sur la performance Equipe Lucca, 22/10/2019

[3] Taux de turnover des employés : quel serait le chiffre idéal ? – Equipe Hunteed, 02/02/2021