Paris +33 (0)1 76 50 33 66 | Lyon +33 (0)4 69 96 69 09 | Lille +33 (0)3 62 02 08 02 | Bordeaux +33 (0)5 31 60 61 70 | contact@collock.com

Rien n’est permanent, sauf le changement

Héraclite

Cette citation antique n’a jamais semblé aussi actuelle dans notre monde. Et encore plus dans l’univers de l’entreprise. La vie d’une entreprise n’est ainsi pas un long fleuve. Concrètement, l’entreprise d’aujourd’hui évolue dans un environnement complexe et changeant avec des décisions souvent rapides à prendre d’un point de vue stratégique. La conduite du changement, c’est la démarche d’accompagner les collaborateurs dans la transformation de leur organisation. Depuis les années 90, ces changements sont plus rapides, et parfois plus brutaux pour les salariés. Les DRH sont donc à la recherche de moyens innovants pour engager les collaborateurs. Leur objectif : les préparer aux changements et les faire accepter. La gamification est un outil puissant à intégrer dans un dispositif de conduite du changement.

 

Qu’est-ce que la conduite du changement ?

La conduite du changement est l’ensemble des opérations effectuées au sein d’une organisation pour lui permettre de s’adapter au changement et à l’évolution de l’environnement. Aussi, on peut considérer que c’est une modification de caractères par l’apprentissage.

Les cas qui nécessitent ainsi un plan de conduite du changement sont variés :

  • Déménagement : source d’économies pour l’entreprise et de frustrations pour certains collaborateurs avec des temps de trajets qui augmentent et des vies chamboulées
  • Restructuration / fusion : faire cohabiter 2 cultures d’entreprises, transformer le périmètre de travail de certains collaborateurs
  • Changement d’identité de marque : renoncer au passé pour se projeter dans le futur de l’entreprise
  • Adoption d’un nouvel outil digital : les habitudes sur les outils peuvent être longues et difficiles à changer et mettre à mal l’adoption de l’outil.

Cependant, les cas sont nombreux. La clé de la conduite du changement c’est de donner les outils au collaborateur pour appréhender son nouveau paradigme qui vient bouleverser ses habitudes C’est parfois un processus long et difficile. Les RH intègrent maintenant des budgets pour se faire accompagner sur cette conduite du changement et déployer un plan de conduite du changement.

 

La courbe du changement comme ligne conductrice

 

Crédits : La résistance au changement, Philippe Moret

Le changement en entreprise doit être traité sous l’angle de la psychologie. En effet, il fait appel à nos peurs les plus profondes face à l’inconnu. Face à l’inconnu, notre comportement évolue avec le temps jusqu’à l’acceptation. Ce sont les travaux de la psychologue Elisabeth Kubler-Ross sur les malades en phase terminale qui constituent le fondement de la littérature sur l’accompagnement au changement. 

Si elle s’intéresse surtout au deuil dans son étude, les similitudes sont troublantes. Face au changement, la première phase est une attitude de résistance face au nouveau paradigme générant des freins et une attitude négative jusqu’à accepter le changement et repartir vers le positif et l’acceptation.
C’est en comprenant les différentes étapes que les DRH vont construire le plan de conduite du changement. Ils travailleront ainsi pour lever les freins sur chaque étape. 

A quel moment intégrer la gamification ?

 

La gamification peut être un outil très puissant, notamment dans les phases de construction et de déploiement de la vision du changement. La gamification transmet le message d’une manière originale et active. Cela favorise l’acceptation du changement. Pour mieux comprendre, il faut regarder en détail les étapes de la conduite du changement ont été théorisées par John Kotter :

    • Créer un sentiment d’urgence. faire comprendre à l’organisation qu’un changement est nécessaire pour avancer. Cela permet de préparer un terrain fertile au changement
    • Former une coalition. Construire une équipe solide et convaincue qui pilotera le changement 
    • Développer une vision. Le premier outil de conduite du changement qui permet de construire la vision sont les études qui permettent d’anticiper et de prévoir les impacts de mon changement et évaluer les moyens à mettre en place pour réussir.
    • Communiquer la vision. Les DRH cherchent à faire comprendre et accepter le changement à venir en utilisant les outils de communication. C’est l’étape clé où la gamification peut avoir un impact. En effet, les messages peuvent être transmis de manière ludique pour mieux se les approprier.
    • Inciter à l’action. Lors de cette étape, le dirigeant doit faire preuve de leadership pour entraîner la majorité. Ici, un outil gamifié peut aider le leader à porter son message de manière plus organique, sans être trop distant et descendant.
    • Démontrer des résultats à court terme. Pour garantir que le changement sera effectif, il est important de rassurer les collaborateurs en envoyant des messages positifs. L’intérêt de l’outil gamifié peut alors être de mesurer l’engagement.
    • Bâtir sur les premiers résultats pour accélérer le changement. Si le succès à court terme est au rendez-vous, le leader doit capitaliser sur son périmètre pilote pour passer à l’échelle et accélérer le changement.
    • Ancrer les nouvelles pratiques dans la culture d’entreprise. Enfin, le leader doit s’assurer que les changements, une fois intégrés, sont toujours en phase avec la culture de l’entreprise.

La clé pour mettre en place un outil de gamification de la conduite du changement est de s’appuyer sur les leviers intrinsèques de la gamification pour mieux engager les collaborateurs et mieux mesurer le changement.