Paris +33 (0)1 76 50 33 66 | Lyon +33 (0)4 69 96 69 09 | Lille +33 (0)3 62 02 08 02 | Bordeaux +33 (0)5 31 60 61 70 | contact@collock.com

 

Selon une étude de Saven, 2% des Français travaillaient en télétravail de manière régulière. La crise sanitaire a fait passer ce chiffre à 25%. Alors que le déconfinement a officiellement démarré le 11 mai 2020, il ne reste que théorique pour beaucoup d’entreprises qui continuent d’opter pour le télétravail en suivant les recommandations de l’État. 

Cependant, les réticences qui existaient vis-à-vis du télétravail sont toujours d’actualité. Peur de l’isolement, baisse de motivation et d’engagement des collaborateurs, droit à la déconnexion : toutes ces interrogations ont trait à la qualité de vie au travail à distance.

La crise du Coronavirus ainsi que le télétravail forcé et prolongé ont eu un effet de loupe sur la qualité de vie au travail. Pour beaucoup de managers “loin des yeux” ne peut pas rimer avec “loin du coeur”. Il est important pour eux de s’assurer du bien-être de leurs collaborateurs, et ce, même à distance. 

Encore plus complexe qu’auparavant, la qualité de vie au travail à distance est un réel challenge pour les entreprises. Mais comment l’améliorer pour ces équipes en télétravail ? 

Voici nos astuces pour vous aider à y parvenir. 

 

Créer un environnement sain 

 

Un conseil qui tombe sous le sens et qui pourtant est l’un des plus compliqués à mettre en place : définir un espace de travail. À quel moment suis-je au travail versus à quel moment suis-je “à la maison” ? Quand votre espace personnel devient également votre espace de travail, il est important de vous organiser et créer un environnement sain. 

 

  • Un coin travail organisé

Même si le télétravail peut signifier jogging-pantouffle, cela ne veut pas dire qu’on peut travailler depuis son lit. Bien que cette solution soit très attractive dans un premier temps, elle nuira à long terme à votre productivité. 

D’après une étude de Deskeo, pour les collaborateurs actuellement en télétravail, 89% n’avaient pas l’habitude de ce type d’organisation du travail. Ainsi, il est essentiel de créer un espace de travail, si possible uniquement dédié à cet usage, pour couper avec son quotidien. Cela permettra également de ne pas être attiré par les stimuli externes qui peuvent nuire à la concentration et l’efficacité. 

Certaines entreprises ayant adopté le “full remote” fournissent des équipements à leurs salariés pour assurer un environnement de travail sain et motivant. Un siège confortable, un ordinateur, un écran, un casque, un micro et une souris forment un bon kit de départ pour télétravailler dans de bonnes conditions. 

 

  • Savoir être organisé et savoir s’arrêter

L’organisation est essentielle pour rester motivé quand on télétravaille. Que ce soit au niveau des horaires de travail ou de ses objectifs, il est important d’être encadré. 

Écrire sa to-do list la veille vous permettra d’anticiper votre journée et de vous fixer des objectifs à atteindre. Bien que la notion de déconnexion reste floue dans le cadre du télétravail, une fois la journée terminée, il est important de savoir se déconnecter. 

Cette étude montre également qu’une personne en télétravail sur 3 a l’impression de travailler plus longtemps qu’avant. Le manager a ainsi un rôle dans l’encadrement de son équipe et doit faire en sorte que les collaborateurs ne se sentent pas submergés.  

 

  • Détecter les signaux à distance : 

Selon une récente étude de Qualtrics (mai 2020), 67% des personnes interrogées avouent être plus sujettes au stress depuis le début du télétravail. De même 45% d’entre eux pensent que leur santé mentale a baissé depuis le confinement. Le manager a pour rôle de s’assurer du bien être de ces collaborateurs, et ce même à distance. 

Détecter les signaux de détresse de vos collaborateurs vous permettra d’anticiper une baisse de productivité et de motivation, ainsi que d’éviter un éventuel burnout. La période de télétravail n’est pas facile pour tout le monde. Organisez des meetings en équipes mais aussi des points plus personnel pour prendre la température et voir comment vont vos collaborateurs. 

 

Entretenir le lien social 

 

Les pauses cafés, les compétitions de babyfoot et les échanges au déjeuner sont autant de rituels du quotidien qui favorisent le lien social entre les collaborateurs. Pilier de la qualité de vie au travail, ce lien permet aux salariés de se sentir à l’aise dans leur environnement de travail mais il influence également leur motivation et performance. 

La crise sanitaire actuelle, en plus d’être une source de stress importante pour beaucoup, est facteur d’isolement. 

 

  • Les visioconférences

Les réunions physiques n’étant plus d’actualité, les visioconférences se sont beaucoup développées. Qu’elles soient journalières ou hebdomadaires, elles permettent de créer un moment d’échange entre les collaborateurs. 

Ces réunions peuvent avoir plusieurs objectifs comme :

  • Présenter sa “to do” du jour, 
  • Déterminer les chantiers de la semaine,
  • Prendre des nouvelles des équipes,
  • Transmettre des messages importants et informations officielles.

La visio est un moyen de lutter contre l’isolement, de savoir comment vont ses équipes, et d’échanger comme avant. 

 

  • Le team building à distance 

Le mois de juin est bien souvent ponctué d’un séminaire ou activité de team building. Réel atout pour améliorer la qualité de vie au travail et la cohésion d’équipe, ces événements sont, dans leur format classique, devenus impossibles.

Cependant, il existe de nombreuses alternatives pour recréer ces moments de complicité à distance. Le team building à distance est une solution qui s’adapte parfaitement aux collaborateurs qui travaillent à distance. Sur une journée ou par petites sessions en plusieurs jours, il est possible améliorer sa cohésion d’équipe et augmenter le sentiment d’appartenance à l’entreprise ! 

Exemple d’un team building à distance : le Remote Challenge

 

  • Créer des moments de convivialité 

A défaut de pouvoir passer sa tête au dessus de l’ordinateur pour échanger avec ses collaborateurs, il est essentiel de communiquer à distance. Cette crise est source d’anxiété et de stress pour beaucoup. Nombreux sont ceux qui sont seuls chez eux, isolés avec comme seule interaction les visioconférences et les commerçants masqués.

Essayez de créer des moments hors du temps de travail pour échanger sur un ton un peu plus léger avec vos collaborateurs. Un visiapéro, une séance de sport en commun, un jeu en ligne : les exemples sont nombreux. 

Ces moments permettront de créer un lien plus fort entre les collaborateurs. Il est de même important d’inclure dans ces moments vos éventuels collaborateurs en chômage partiel puisque ces derniers peuvent se sentir encore plus déconnectés et désengagés que les autres.

Notre contenu vous intéresse ?

Recevez notre Newsletter deux fois par mois avec nos articles, actualités et infographies !

0