Paris +33 (0)1 76 50 33 66 // Lyon +33 (0)4 69 96 69 09 contact@collock.com

Quel que soit le contexte professionnel, la sécurité est un enjeu majeur pour les entreprises. Face au risque d’accidents, les responsables SSE multiplient les initiatives et les formats de sensibilisation pour tenter de changer les comportements et faire intégrer les règles qui protègent. Parmi les nouveaux outils de sensibilisation, l’Escape Game SSE émerge comme un puissant levier de transformation qui rabat les cartes de la sensibilisation SSE. Ce format de jeu la rend plus attractive et engageante pour les collaborateurs.

Sensibilisation SSE, des enjeux complexes et des messages mal perçus

Les accidents sont un enjeu majeur pour les entreprises à plusieurs titres. Tout d’abord, l’employeur est tenu par la loi de mettre en place un cadre sûr pour ses salariés. Tout manquement expose l’entreprise à des poursuites. De plus, les accidents représentent un coût très important, surtout dans des contextes industriels. Enfin, ils sont un risque pour l’image et l’employeur auprès de ses salariés et du grand public. Pour ces raisons, le sujet de la sécurité est désormais pris très au sérieux avec l’émergence de directions SSE. Ces directions ont pour mission de sensibiliser les collaborateurs et d’enquêter pour comprendre les causes des accidents afin de les réduire.

 Le Jeu de sensibilisation SSE de Collock pour Nestlé

 

Des formats SSE en quête de renouvellement face aux comportements des collaborateurs

Pendant de nombreuses années, la SSE a été synonyme de contrainte pour les collaborateurs qui ne perçoivent pas assez souvent les enjeux des règles de sécurité. En effet, ils ne se sentent pas en danger sur leur lieu de travail tant qu’un accident ne s’y est pas produit. Les formats plutôt descendants semblent contraignants pour les collaborateurs qui ne se sentent pas concernés. Face à cette défiance, les responsables SSE tentent d’innover. Ils cherchent ainsi de nouveaux formats pour engager les équipes en les rendant acteurs de leur sécurité.

Le jeu, un outil de sensibilisation

Pour sensibiliser à la sécurité, le jeu, et plus particulièrement l’Escape Game, se révèle un outil puissant. En jouant, les participants sont acteurs et se retrouvent mis en situation. Ils doivent utiliser leur connaissance des règles pour agir en équipe et prendre les bonnes décisions. L’Escape Game est aujourd’hui un format reconnu et attractif aux yeux des particuliers. C’est pourquoi il attire plus facilement les collaborateurs et rend plus réceptifs aux messages. La clé de réussite, c’est la mise en action des bonnes pratiques sécurité et le débat en équipe pour parvenir à résoudre la mission. Chaque erreur potentielle est également une matière intéressante pour les responsables SSE. À l’issue du jeu, un débrief permet de revenir sur les situations rencontrées pour engager un échange autour des bonnes pratiques sécurité et des réflexes à avoir.

 

Des sujets difficiles à aborder

La sensibilisation sécurité par le jeu permet de traiter des sujets variés et sensibles. Chaque format vise d’abord à faire connaître les règles de base sur chaque lieu de l’entreprise :

 

  • Sur le parking : se garer en marche arrière pour éviter les accidents, respecter les voies de circulation…
  • Dans l’escalier : tenir la rampe, ne pas courir, ne pas téléphoner,…
  • Sur les sites sensibles : bien porter les équipements de protection individuels (EPI) adaptés, ne pas porter de charges lourdes et préférer utiliser les équipements de manutention.  

De plus en plus, les responsables Santé Sécurité sont en charge de gérer les risques psycho-sociaux (RPS) comme le stress au travail ou le burn-out. C’est un sujet très sensible, parfois tabou, que le jeu aborde avec un angle positif. Les messages s’articulent autour de la bienveillance pour prendre soin de ses collègues et prévenir les RPS. De ce fait le jeu permet de créer l’échange, la discussion autour de sujets parfois difficiles et libère la parole.

 

Les indicateurs de réussite

Lors d’une opération de sensibilisation, les responsables SSE mettent en place des indicateurs. Voici les indicateurs classiques de sensibilisation :

  1. Le taux de participation : combien de personnes ont été touchées par les messages ? Les formats d’Escape Game Géant permettent de toucher des grands nombres de collaborateurs. Par exemple, le jeu Collock “En Quête de sécurité”, développé pour Nestlé, a sensibilisé 300 personnes en 2 jours.
  2. Le taux de satisfaction : mes participants ont-ils apprécié le format de sensibilisation proposé ? Si l’on prend l’exemple de Nestlé, les collaborateurs ont donné la note de 4.8/5 à cette sensibilisation unique.
  3. Le taux de sensibilisation : les messages sont-ils bien passés dans mon jeu ? Dans le cas d’En quête de sécurité, les joueurs ont participé à un quizz sécurité à chaud pour mesurer leur niveau de sensibilisation. Celui-ci peut être effectué à froid pour mesurer les effets moyen terme de la sensibilisation.
  4. Le taux d’accidents. Mes comportements moyen termes ont-ils changé ? C’est l’indicateur qui fait foi pour les responsables SSE car il est le résultat de l’ensemble de la politique sécurité d’une entreprise.

Sur les trois premiers indicateurs, l’Escape Game SSE remplit pleinement sa mission. Reste à prendre plus de recul et à suivre avec attention le quatrième indicateur pour voir à quel point le jeu peut modifier en profondeur les comportements.