Paris +33 (0)1 76 50 33 66 // Lyon +33 (0)4 69 96 69 09 contact@collock.com

Un jeu Collock au Salon de l’Agriculture 2019 – comment le “Landscape Game” est une démonstration de l’efficacité d’un serious game alliant pédagogie, collaboration et divertissement

Collock a réalisé un escape game pour le stand de L’Odyssée Végétale au Salon de l’Agriculture 2019, récompensé aux SYRPAwards comme meilleur stand dans sa catégorie : Pédagogie. Le “Landscape Game”, imaginé, conçu et animé par Collock, L’Escape Game en Entreprise, a attiré des centaines de visiteurs chaque jour sur le stand de l’Odyssée Végétale. Les joueurs, adultes et enfants, viennent y découvrir le monde agricole de manière ludique, à travers un serious game de 15 minutes. Collock relève ainsi un défi de taille et démontre à nouveau le pouvoir du jeu dans la communication et de la transmission de messages pédagogiques.

Un “Escape Game végétal” pour véhiculer des messages forts

L’agriculture souffre actuellement d’une mauvaise réputation, accusée notamment de mauvaises pratiques comme l’utilisation de produits chimiques ou la pollution. On parle d’agri-bashing. Afin de lutter contre cela, l’Odyssée Végétale* souhaite partager la réalité du monde agricole.

Collock, expert de la gamification en entreprise, utilise le pouvoir du jeu et des mécaniques du jeu pour les mettre au service des besoins business. C’est avec une vision unique – celle d’un jeu collaboratif – que Collock adresse les problématiques de ses clients. Dès septembre 2018, c’est en portant cette vision que la startup soumet la proposition d’un escape game sur le thème du végétal pour répondre au besoin de l’Odyssée Végétale.

Utiliser le pouvoir du jeu

Le jeu serait un moyen de mettre les visiteurs en situation dans un univers immersif reflétant le monde agricole. L’objectif est de les sensibiliser de manière efficace à la réalité et aux défis de ce secteur. Ils découvriront ainsi, à travers l’escape game Collock, le métier de cultivateur, les nouvelles techniques de travail et les enjeux du monde végétal de manière générale, de manière active, puisqu’ils participent au jeu.

Les impliquer est un excellent moyen de capter l’attention des participants et leur permet de s’approprier les informations. Ainsi, un « escape game végétal » permettra de rapprocher la société du travail méconnu des agriculteurs de manière ludique et pédagogique. Le projet rejoint parfaitement l’enjeu de l’Odyssée Végétale : “Notre objectif était de remettre la pédagogie au coeur de notre stand”, explique Blandine Bonière de l’UIPP. Les partenaires sont conquis : le concept est adopté – c’est alors le début du projet qui durera plus de 5 mois.

 

*L’Odyssée Végétale est un ensemble d’acteurs et partenaires réunis régulièrement pour le Salon de l’Agriculture. Il regroupe, entre autres, l’Association des Brasseurs de France. La Betterave (AIBS, Association Interprofessionnelle de la Betterave et du Sucre). Le Sucre (CEDUS, Centre d’Études et de Documentation du Sucre). Le Crédit Agricole. FARRE (Forum de l’Agriculture Raisonnée Respectueuse de l’Environnement). FranceAgriMer (Établissement national des produits de l’agriculture et de la mer). Le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants). Passion Céréales. PROLÉA (Filière Française des Huiles et des Protéines Végétales). L’UIPP (Union des Industries de la Protection des Plantes) et d’autres.

Quelques acteurs de l’Odyssée Végétale…

L’expertise Collock dans la conception de jeux collaboratifs

Il faut ensuite plusieurs mois d’imagination, conception et production à partir de la problématique posée par l’ensemble des acteurs. À l’issue de ce process, le jeu terminé est finalement installé au cœur de l’espace de l’Odyssée Végétale. Le processus de création de Collock est inspiré en partie du Design Thinking et de la Méthode Agile. Il consiste en une approche itérative, dans laquelle Collock présente le jeu en cours de création. De ce fait, réajustements et validations intermédiaires permettent le suivi de toutes les parties.

À l’aide de ces approches reconnues, ainsi que de sa propre expertise de game design, Collock propose un format complet. Il répond aux objectifs de ses clients en intégrant les messages et contenus à diffuser et jouant avec les possibilités – et contraintes – de l’espace du stand.

Le format final du jeu

Le format de jeu proposé par Collock est un parcours escape game composé de 3 salles axées sur des thématiques différentes :

  • La première salle reflète l’environnement de l’agriculteur ainsi que ses actions en faveur de la préservation de la biodiversité.
  • Le second espace traite de l’utilisation des nouvelles technologies et innovations du secteur.
  • Enfin, le troisième univers du jeu expose la diversité des produits issus de l’agriculture.

En résumé, les participants doivent résoudre des énigmes afin de progresser de salle en salle pour espérer devenir Ministre du Végétal. Dans chaque espace, les équipes disposent de 5 minutes pour relever les défis. Elles doivent donc pour cela appliquer les connaissances qu’elles s’approprient au cours du jeu. Ainsi, en 15 minutes de jeu au total, ce parcours escape game leur permet de découvrir la réalité du métier de cultivateur, les outils dont il dispose, les pratiques actuelles, et comment on arrive à la transformation des produits. À la fin du parcours, des professionnels du secteur agricole sont disponibles pour échanger avec les joueurs. Cela permet, en guise de conclusion, d’aller plus loin et de renforcer l’impact des messages forts du jeu.

L’avantage de ce format, c’est qu’on rend les participants acteurs de ce qu’ils vivent. Vous pouvez jouer aussi bien avec des enfants qu’avec des adultes, chacun va comprendre les messages. En fin de jeu on a des agriculteurs qui sont là pour échanger avec vous et approfondir les messages clés qu’on fait passer avec ce jeu”, explique Maxime Thirouin, Directeur Commercial chez Collock.

Les acteurs et joueurs convaincus par les bienfaits du jeu

Alors que le Salon International de l’Agriculture 2019 n’a pas encore commencé, le Landscape Game de l’Odyssée Végétale compte déjà parmi les « incontournables » du Salon de l’Agriculture, que ce soit sur le site officiel de l’événement ou dans les médias tels que Le Parisien. En outre, l’originalité du stand et de la démarche est saluée, ce qui vaut au stand de recevoir le SYRPAwards dans la catégorie Pédagogie. Le concept s’intègre en effet avec brio dans la thématique du Salon de cette année : « des femmes, des hommes, des talents ».

C’était hyper intéressant et fédérateur parce qu’on travaille en équipe. On a ainsi découvert plusieurs pans de l’activité des agriculteurs, que ce soit le travail aux champs, les outils qu’ils utilisent au quotidien, ou la transformation des produits. […] On s’est amusé !” conclut Isabelle, journaliste pour France Agricole, à la sortie du Landscape Game.

À l’instar du Contrat de Solution, ayant pour objectif de faire reconnaître par l’Etat les efforts des acteurs du monde agricole pour des pratiques plus saines, le “Landscape Game” de Collock remplit son objectif de rapprochement entre la société et le milieu végétal en  montrant les pratiques actuelles d’agriculture positive et saine. Le préambule de ce contrat était d’ailleurs signé le 26 février par M. Didier GUILLAUME, Ministre de l’Agriculture, sur le stand de l’Odyssée Végétale, à la sortie du jeu.

4000 joueurs convaincus

À l’issue du Salon de l’Agriculture, près de 4000 joueurs ont relevé le défi du Landscape Game. Les retours saluent la capacité du serious game à divertir tout en faisant passer du contenu pédagogique – et ce aux adultes comme aux enfants.

J’étais curieux de savoir comment ils pouvaient transposer les métiers, les différents secteurs présents sur l’Odyssée Végétale, en question, en thématiques et en énigmes. Je trouve que c’est bien rendu, c’est très bien fait, il a dû y avoir beaucoup de boulot derrière. “ conclut Adrien Cahuzac après avoir tenté l’expérience. |

Un “incontournable” du Salon dans les médias…

L’Odyssée Végétale et le “Landscape Game” présentés sur le site du Salon de l’Agriculture