Paris +33 (0)1 76 50 33 66 | Lyon +33 (0)4 69 96 69 09 | Lille +33 (0)3 62 02 08 02 | Bordeaux +33 (0)5 31 60 61 70 | contact@collock.com

 

Utilisé par les parents pour éveiller l’intérêt de leurs jeunes enfants, le jeu est le premier support d’apprentissage. Si notre rapport aux jeux change au fil des années, il nous accompagne tout au long de notre vie. Ainsi, parallèlement à la consommation croissante de médias (TV, internet), les Français considèrent le jeu comme un élément essentiel pour occuper leur temps libre, notamment les jeunes populations.

 

Image1

46% des Français considèrent que le jeu est essentiel

Cette réalité se trouve renforcée dans un contexte de crise où les Français cherchent de nouveaux moyens de se retrouver et de partager des instants privilégiés. Dans ce cadre, le jeu apparaît comme le moyen idéal de s’évader puisque plus de 90% des Français considèrent que le jeu est utile pour se distraire et oublier les soucis du quotidien[1]. Les jeux de réflexion sont particulièrement prisés avec 48% des Français qui y jouent. Ils profitent donc d’une offre variée et en pleine expansion, allant du jeu de société traditionnel aux concepts plus récents comme les bars à jeux ou les Escape Games.

datasBAT-7

Le principal moteur : s’amuser

Le sondage OpinionWay pour (En)jeux de société montre que l’argent ne biaise pas notre appétence pour les jeux. Ainsi, 64% des joueurs de jeu d’argent jouent d’abord et avant tout pour s’amuser. L’idée de gagner représente une motivation pour seulement 14% d’entre eux. L’équipe Collock est convaincu de cette motivation. Pour cette raison, nous avons décidé de mettre en avant la gamification en entreprise. Depuis sa création, Collock, l’escape game nomade, développe des jeux en entreprise.

Le jeu peut enfin être un vecteur d’apprentissage, du plus jeune âge jusqu’au monde de l’entreprise où on constate le développement du serious game, ou jeu sérieux en français. Ce phénomène correspond à une volonté de sortir les employés de leur cadre habituel. Cela leur permet de traiter les problèmes sous un jour nouveau. Cela permet également de renforcer la cohésion d’équipe et de créer du lien entre les collaborateurs.

 

[1] Retrouvez toutes les statistiques de cet article dans l’enquête Enjeux de société Les Echos